Un scandale de corruption éclabousse le lycée franco arabe de kindia depuis plusieurs mois.

0
0
Le proviseur de cet établissement scolaire bilingue, Elhadj karamba bakasso diaby est accusé d’avoir augmenté avec fantaisie, le prix de la contribution parentale communément appelée l’APEAE.
Il a exigé de chaque élève le payement de 60 mille francs guinéens au lieu de 10 (dix). Les autorités en charge de l’éducation de kindia ont découvert le pot aux roses quand il a renvoyé des filles qui ont refusé de se prêter à son jeu. Ces dernières ont eu le courage d’alerter le directeur préfectoral de l’éducation de kindia, Ousmane aissata 1 camara.
Le mis en cause a été convoqué par ses chefs hiérarchiques. Karamba bakasso diaby a reconnu les faits en laissant entendre qu’il a augmenté le prix pour rénover l’école. Chose réfutée de toute pièce par les autorités. Son école se trouve dans un état piteux et ce, depuis plusieurs années. Pour sanctoin, Karamba bakasso diaby a été remplacé. On retiendra qu’il a passé 4 ans à la tête de cette école publique bilingue mais jusqu’ici rien à changer.
Karamba bakasso diaby est également accusé d’avoir contraint les élèves à payer 5mille francs guinéens pour connaître leurs résultats au bac et au BEPC.
Il se trouve aujourd’hui dans l’œil du cyclone.
Le premier lycée franco arabe de la région de kindia est mal ténu. Le nouveau proviseur Mohamed lamine keita entend redorer le blason du seul et unique lycée franco arabe public de kindia.
Ibrahima sory Traoré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here