Télimélé : La préfecture manque d’enseignants pour couvrir l’ensemble de ses écoles

0
0

Un enseignant pour quatre classes, c’est le constat fait par bon nombre d’observateurs  dans des écoles à Télimélé. Comme pour dire le besoin est pressant dans cette  localité située à environ 200 km de la capitale.

 « Nous avons besoin de 360 enseignants pour couvrir les écoles de Télimélé tant à l’élémentaire qu’au secondaire. A l’élémentaire, nous avons besoin de 265 enseignants; au secondaire,  119 enseignants pour toute la préfecture. Actuellement, quand vous partez dans les écoles, vous pouvez voir un seul enseignant qui prend en charge quatre classes, deux enseignants pour six classes.  ça c’est une réalité dans certaines écoles de Télimélé. Donc, nous sollicitons vraiment de l’aide pour avoir des enseignants pouvant permettre de combler cet important vide qui est là », a confié Hadja Mariame Diallo,  la Directrice Préfectorale de l’Education de Télimélé à notre correspondant.

Malgré, ce manque de formateurs, les autorités éducatives se battent pour rattraper, au même titre que les autres, les retards accusés dans le programme lors de la dernière grève des enseignants.

«Nous avons élaboré notre propre plan de rattrapage des cours  perdus. Donc, en plus des consignes données par le MENA, nous mettons aussi en œuvre le plan de la DPE qui recommande l’utilisation des jeudis et des samedis soir qui sont habituellement des temps libres à l’élémentaire. Ces périodes seront utilisées pour les classes d’examen à l’élémentaire. Au secondaire, il y a des cours de soir qui sont organisés aussi pour rattraper le temps perdu », explique la DPE.

Hadja Mariame Diallo affiche l’optimiste quant à l’achèvement de tous les  programmes d’enseignement seront  avant la fin de l’année scolaire.


Mamadou Aliou Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here