Tougué: “Il y a des classes qui n’ont jamais fait un cours en chimie”!

0
0

Le lycée de Tougué situé au cœur de la commune urbaine, créé vers 1966, cet établissement est en manque criard d’enseignants.

C’est l’une des grandes difficultés auquel doit faire face le nouveau proviseur, Mory Koivogui, qui a accordé un entretien au correspond local de jeunelitegn.com. “ Les professeurs nous manquent ici . En philosophie, nous avons un seul qui est aussi contractuel que nous payons ici chaque mois. En mathématiques, en chimie,…Il y a des classes qui n’ont jamais fait de cours en chimie”, relate-t- il. Le proviseur du lycée de Tougué, Mory Koivogui ne compte pas baisser les bras. Sa direction a proposé des mesures : “Nous avons réparti les élèves en deux groupes. Les élèves qui sont dans les classes intermédiaires pour rehausser leur niveau d’une part, et d’autre part, ceux des examens nationaux c’est à dire les élèves de 10e et les bacheliers pour mieux affronter leurs examens nationaux”.

Pour le maintien de la discipline au sein du lycée de Tougué, la direction de l’école collabore avec les élèves et les enseignants. “Nous avons mis sur pied, un comité de discipline de travail piloté par les élèves eux-mêmes. Ensuite, au niveau du personnel, le respect de l’éthique et de la déontologie, le respect de l’heure” explique le proviseur.
Mory dit organiser des compositions avec rigueur à l’image des examens nationaux pour obtenir un bon résultat à la fin de l’année. Il demande l’implication et l’accompagnement des parents d’élèves pour la réussite de l’année scolaire. Notons que le collège-lycée de Tougué est complètement clôturé et électrifié par les ressortissants de la préfecture avec l’appui de certains projets comme le PSD2.

 

Boubacar Ramadan Barry
jeunelitegn.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here