Préparons Nos Élèves Au Plan Particulier De Mise En Sécurité (PPMS)

0
0

 

Quel est le contenu du PPMS ?

Le PPMS doit permettre de répondre à 6 questions :

1 – Quand déclencher l’alerte et activer le PPMS ?

Dès l’audition du Signal National d’Alerte ou sur demande des autorités (appel téléphonique ou message vocal diffusé par véhicule sono) mais aussi à l’initiative du directeur ou chef d’établissement si celui-ci est le premier témoin d’un événement de proximité pouvant avoir une incidence majeure.

2 – Comment déclencher l’alerte ?

L’établissement doit définir son mode interne d’alerte accident majeur : le signal enjoignant la mise à l’abri doit être distinct de celui ordonnant l’évacuation donc de l’alarme incendie.

3 – Quelles consignes appliquer dans l’immédiat ?
Outre la consigne d’écouter la radio, sont définies des consignes à appliquer tant par les personnes dites ressources que par les autres membres du personnel et les élèves.

4 – Où et comment mettre les élèves et les personnels en sûreté ?
Selon la nature de l’aléa, la configuration et l’environnement de l’établissement, un ou des lieux de mise en sûreté internes (mise à l’abri) ou externes (évacuation) doivent êtres sélectionnés, en liaison avec le propriétaire des locaux, en tenant compte d’un certain nombre de critères.

5 – Comment gérer la communication avec l’extérieur ?
Le directeur ou le chef d’établissement, aidé des personnes ressources, assure la communication avec les autorités (mairie, préfecture, IA, rectorat), les secours, les familles et la presse (en conformité avec les instructions du préfet et des autorités hiérarchiques).

6 – Quels documents et ressources sont indispensables lors de l’activation du plan ?

La liste des personnes ressources (avec remplaçants) et le détail de leurs missions lors de la gestion de crise.
Les plans renseignés de l’établissement, avec accès, entrées, sorties, points importants…, locaux ou lieux de regroupement choisis avec les itinéraires d’accès et d’évacuation.
La liste des effectifs (élèves et personnels) pour repérer les manquants à l’appel.
L’annuaire téléphonique de crise.

Les mallettes PPMS (récepteurs radio avec piles, ruban adhésif…), trousses de première urgence… et divers documents photocopiés (tableaux d’effectifs vierges, fiches conduites à tenir en première urgence, fiches individuelles d’observation).

sources:http://www.iffo-rme.fr/content/le-ppms

jeunelitegn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here